Pompe à chaleur air/air

L’avantage des pompes à chaleur air/air est la réversibilité.
En effet, ce système permet de passer du mode climatisation au mode chauffage à l’aide de la télécommande.
La pompe à chaleur air air s’adapte bien aux bâtiments tertiaire.

Sur la photo jointe, un modèle type cassette en plafond et un modèle en applique murale.

Pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur (PAC) air eau assure le chauffage et éventuellement la production d’eau chaude de votre habitation. Elle est particulièrement adaptée aux systèmes d’émetteurs basse température et surtout pour les planchers chauffants.
Le fonctionnement est relativement simple: la pompe puise les calories de l’air extérieur pour les injecter dans le circuit de chauffage.
Les coefficient de performance (COP) sont d’environ 3.2 soit 3.2KW produits pour 1KW consommé.

Dans nos régions relativement froides, une résistance d’appoint est fortement recommandée pour les journées de très fort gel.
Attention, une pompe à chaleur doit être entretenue annuellement.

Pompe à chaleur géothermique

Le principe de la pompe à chaleur eau/eau est identique à celui de la PAC air/eau. La diffusion à l’intérieur de l’habitation reste identique. Ce qui diverge, c’est le mode de captage des calories extérieures:
Captage en nappe:
on décaisse le terrain extérieur sur une épaisseur d’environ 1m, on réalise un lit de sable puis on déroule le serpentin où circule le fluide caloporteur (eau glycolée) avant de recouvrir soigneusement l’ensemble.
L’inconvénient majeur de ce système est que rien ne doit être installé dans la zone des capteurs (ni arbres, allées ou terrasses, seulement de la pelouse). Il a également tendance si le recouvrement n’est pas réalisé correctement à épuiser la capacité  du sol à se recharger (sauf sur les sol saturés en eau)

Captage en forage (voir schéma joint):
on réalise un forage (ou plusieurs suivant la nature du sol ) d’environ 100m pour une maison de  120m2 dans lequel on descend des tuyaux (capteurs) que l’on cimente. L’eau glycolée  circule ensuite dans ce capteur et l’on récupère ainsi les calories du sol.

L’intérêt de ces systèmes et d’avoir un rendement très régulier tout au long de l’année grâce à une température stable mais également de préserver la pompe car on évite les variations de régime.

Chauffe eau thermodynamique

Le principe de fonctionnement reste similaire à une pompe à chaleur air /eau. Le chauffe eau thermodynamique récupère les calories soit dans une pièce si le volume est suffisant, soit grâce à une unité extérieur.
Ce second système est celui qui offre les meilleures performances bien que le coût de l’installation soit un peu plus élevé.